Monthly archives "septembre 2011"

Bangkok et souvenir indien

Mr Korps 18 Comments

Revenons sur ces derniers jours en Inde et les premiers thaïlandais, un long concours de circonstance d’un côté, des jours horribles de l’autre. A Calcutta, je rêvais des soirées thaï et de me mettre la cuite de ma vie à Bangkok, malheureusement va falloir attendre un jour de plus pour ça, avion raté ! Mais comment loupé un vol ?

 

Read More →

Gosaba, paradis hostile

Mr Korps 0 Comments

34 h de train, 1h en magic bus (mini van de mini/maxi 24 pers. 8-O), 20 min. de bateau et beaucoup de marche pour joindre l’île de Gosaba, le 1er pied dans les Sundarbans. Le but du périple est de faire le tour du sud avec des pêcheurs, c’est illégal car c’est une réserve naturelle, donc  site protégé, mais c’est mieux qu’un énorme bateau touristique, hyper bruyant, pour voir les animaux. Arrivé sur place, c’est la fête ! Un cadre de rêve, des gens qui sourit, qui te disent tous bonjour, qui rigolent et qui se moquent gentiment aussi (j’ai laissé la méchouille sur le crâne et on me prend pour un Krishna), j’en ai le sourire scotché à la face. Plus on s’enfonce dans les terres, plus les locaux sont médusés et heureux, deux blancs sur leur île ? En fait le tourisme du coin, qui démarre en novembre, ce compose à 95% d’indien (majorité de Calcutta), les 5% de blancs ont les cheveux blancs, ne se baladent pas sur l’île et restent moins de 24 h. Au fur et à mesure que l’on avance sur les chemins pavés (qui glissent à bloque), des signes communiste partout (pelle et pioche), des églises tout les 300 mètres, stade de foot sur stade de foot, les filles sont MAGNIFIQUES, les mecs torse nu ont des corps d’apollon, les vaches se portent bien, une grande variété d’animaux domestique qui ressemblent à quelque chose, un cadre à couper le souffle ! Bienvenue à Gosaba ou ma plus belle semaine en Inde, voir même de ma vie.

 

Read More →

Rishikesh Byebye Bullet

Mr Korps 0 Comments

Moins de 12h de réflexion, une nuit en gros, c’est le temps qu’il m’aura fallut pour me décider, pas mal d’années à se dire pourquoi pas ! Mais où ? Et quoi ? Marquer son corps de façon indélébile est un choix longuement réfléchis et pourtant après y avoir réfléchis longtemps, jamais rien . En une soirée, j’ai rarement été aussi convaincu, souvent je répétais « gravé en moi », c’est clair ! Cette bécane je l’ai dans les tripes (raison principale de l’emplacement), mais comment la représenter ? Simplement en reprenant le slogan : « AA GAYA MAZA » qui signifie littéralement en Hindi « le plaisir arrive », en gros « prends du plaisir » (2ème raison, je trouvais cela drôle et ça fait aussi marrer les indiens), l’écriture indienne me paraissant obligatoire bien entendu. Voici les explications du tatoo, mais sinon depuis Dharamsala… Le retour des routes droites, encore des nuits dehors mais beaucoup moins classe qu’au Laddakh, des traversées en tracteur à cause d’inondations provoquées par la mousson et surtout mon 1er controle de police 😕

  Read More →